Myspace

Résultats de recherche d'images pour « myspace »

Article terminologique 4

Myspace/Myspace

Myspace – n. p.

Plateforme en ligne hautement personnalisable et réseau social qui permet à ses utilisateurs de partager des renseignements personnels, de créer des blogues ou encore d’y rendre disponibles des compositions musicales.

Remarque : ce médium social est particulièrement utile au marketing dans l’industrie de la musique. Il est désormais possible d’y acheter directement de la musique, notamment.

Sources :

Le Monde : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2007/01/08/myspace-un-puissant-outil-de-marketing-sur-internet_853050_651865.html

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Myspace

Myspace – proper noun

An interactive social media platform aimed at sharing personal profiles, blogs, photos, music and videos to a network of friends.

            Note: Myspace is known for its fast-rising popularity when it was first created and its equally fast downfall after other social media platforms (such as Facebook) arose.

Sources:

Myspace: https://myspace.com/pressroom

New York Times : http://www.nytimes.com/2013/09/08/technology/from-myspaces-ashes-silicon-start-ups-rise.html?rref=collection%2Ftimestopic%2FMySpace.com

Commentaire Myspace : 

Combien sommes-nous, à l’aube des années 2010, à avoir abandonné Myspace pour Facebook? Plus de 40 millions, selon un article datant déjà d’une demi-décennie[1]. Cette plateforme, servant à l’époque au partage de toute sorte d’objets de création par les amateurs autant que les professionnels, est en effet restée célèbre pour les armées entières d’utilisateurs qui l’ont désertée. Elle reste aujourd’hui un symbole des années 2000 auquel presque tous font référence avec une pointe de nostalgie.

Que s’est-il donc passé? Ce serait d’abord l’émergence de nouveaux médias sociaux, Facebook en particulier, qui aurait enterré Myspace, puisqu’il offrait à l’époque des fonctionnalités semblables. La plateforme n’aurait pas non plus survécu à la remise en question de la sécurité en ligne. La rumeur voulait en effet que la foule de ses utilisateurs adolescents ne fût pas à l’abri des cyberprédateurs. Pour ces raisons et tant d’autres Myspace disparaît donc de la Toile en 2009, pendant que le reste de l’univers en ligne continue à se développer à un rythme effréné.

Or, Myspace existe toujours! Plus précisément, il renaît de ses cendres en 2013, après avoir été acquis, deux ans plus tôt, entre autres par Justin Timberlake. Le rôle de la vedette de la pop dans la conception du nouveau site n’est pas un mystère : Myspace est remodelé en une interface de partage de musique et de vidéo et devient une plateforme idéale pour les artistes voulant partager leur travail. Il semblerait que l’avenir du médium social est de nouveau prometteur, avec une équipe de 150 travaillant aujourd’hui au développement de ce qui reste un pionnier de l’Internet vaste et interactif, tel qu’on le connaît aujourd’hui.

[1] https://www.bloomberg.com/news/articles/2011-06-22/the-rise-and-inglorious-fall-of-myspace

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s