D’Adam et Ève

Une des connaissances les plus formatrices que je retiens de mes études en traduction, c’est que la langue est une fonction cognitive, et non pas un savoir immuable ou inné.

Si elle est le fruit du besoin fondamental de communiquer, on pourrait la comparer à la pomme d’Adam et Ève, décrochée de l’arbre de la connaissance. On pourrait dire, dans une métaphore tout aussi approximative, que cet arbre a porté bien d’autres fruits : les médias sociaux, répondant aussi au besoin pressant qu’ont les humains de communiquer.

Et quand langue et théorie des langues et de la communication se mêlent, les choses deviennent encore plus intéressantes. Abonnez-vous à ce blogue, et vous y dégusterez quelques réflexions sur ces questions existentialo-linguistiques!

À bientôt,

Florence

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s